Le guide du rootard

Un petit guide « politiquement incorrect » sur le monde du numérique pour le « concours de TopWords ».

PDF | ePub | Mobipocket

Suite à des expériences aux alentours des années 70, des architectes réussirent à bâtir des voies de communication, d’un tout nouveau genre. Ils lui donnèrent le nom d’Internet (Web pour les intimes). Ces nouvelles routes avaient pour but d’abolir les distances, de partager les connaissances et de rapprocher l’Humanité. Enfin ! Pas toujours, car ce réseau numérique allait subir les mêmes soubresauts que tout nouveau territoire colonisé par les hommes. Des conflits allaient émailler son Histoire.

Il est donc nécessaire que les usagers du Net prennent des précautions avant de partir vers cette nouvelle destination, leur baluchon sur l’épaule. Ils leur faut appréhender les us et coutumes de cette nouvelle société afin d’en éviter les pièges. Ce petit guide succinct de onze définitions devrait les aider.

1. Dieu : Tout nouveau monde engendre ses nouveaux Dieux. Il peut prendre la forme d’une intelligence artificielle et d’algorithmes de recommandation qui ont pour but d’aider l’humanité dans sa quête de sens, de connaissance et de publicités ciblées. Il peut aussi être une idéologie messianique de consommation propagée par la voix d’un représentant sur Terre.

2. Église : Tout nouveau Dieu s’accompagne de son église et de ses adeptes. La plupart d’entre elles poussent à la consommation et la disparition des barrières de la vie privée par le biais de leurs tables de la loi connectées (ou tablette). Dans un autre genre, une université assez « singulière », appelle à la fusion de l’Homme et de l’Intelligence Artificielle et ainsi accéder au transhumanisme (l’univers manga de Gunnm n’est pas si loin).

3. Internaute : Consommateur de numérique aux multiples visages (ou avatars). Les plus durablement connectés d’entre eux deviennent des adeptes des nouvelles églises et tombent dans la drogue du consumérisme. Ils subissent le même châtiment que Sisyphe, dans la mythologie grecque. Ce dernier ayant été condamné à faire rouler un rocher en haut d’une colline éternellement, sans jamais en atteindre le sommet. Le drogué est quant à lui, condamné à surfer et acheter des biens sans fin, lui laissant croire qu’il atteindra un jour le bonheur et la sérénité.

4. Application (ou Service) : État numérique. Il prend souvent la forme d’un régime politique non démocratique (parfois sectaire), qui viole la vie privée de ses administrés et vit des trafics de leurs données personnelles. Il fonctionne de manière opaque et rend rarement des comptes, sans l’intervention extérieure de lanceurs d’alertes ou de l’agent « Anonymous ».

5. Anonymous : marque de lessive et agent nettoyant contre l’opacité, mais toxique à forte dose. L’excès de transparence peut abîmer la vie privée. Paradoxalement, les utilisateurs de cette lessive préfèrent cacher leur identité.

6. Magasin (ou Store) : Épicerie d’applications très prisée par les internautes. Il en existe de toute sorte. Les épiceries bien remplies, les totalement vides et abandonnées comme une ville fantôme de l’Ouest américain et les infestées de cafards numériques (virus, mouchards…). Dans certains cas, l’épicerie peut aussi être érigée en cathédrale vouée au culte par certains groupes d’internautes.

7. Régime : Mode de vie imposé par les applications. Certains de ces régimes incitent les internautes à acheter de manière excessive et futile, allant jusqu’à créer une file d’attente interminable devant les magasins suite à l’annonce du dernier objet high-tech à la mode. Ces régimes entretiennent l’égocentrisme et fait grossir, à l’inverse de régimes autoritaires qui entretiennent la peur et font maigrir leur population en raison des restrictions de nourriture. Ces peuples forment aussi une file d’attente interminable devant les magasins, mais la rupture de stock n’a pas le même impact sur leur mode de vie.

8. Claude (ou Cloud) : voisin d’apparence sympa qui donne accès à son grand garage, pour que nous y entreposions toutes nos données personnelles. Malheureusement nous ne savons pas ce qu’il va en faire et s’il nous les rendra un jour.

9. Données (ou Data) : combustible nécessaire au bon fonctionnement des applications. Il est collecté auprès des internautes et stocké dans le grand garage de Claude.

10. Troll : Animal se nourrissant de polémiques. Il prend un malin plaisir à intervenir de manière agressive dans les discussions d’internautes. Le seul moyen de s’en prémunir est d’appliquer la méthode de relaxation « Don’t feed the Trolls » (Ne pas nourrir le Troll en français). Cette technique est similaire à celle employée pour les Gremlins, mais il faut l’appliquer à toute heure du jour et de la nuit.

11. Linux : Répulsif naturel qui protège les ordinateurs et éloigne les virus et mouchards. Il s’avère particulièrement efficace contre les espèces friandes de fenêtres fabriquées dans la région de Seattle.

Vous pouvez désormais voyager tranquille sur ces routes, sans crainte. Vous avez les armes pour vous protéger des trolls, vendeurs et autres prêcheurs qui viendront frapper à votre navigateur internet en usant de bannières publicitaires. Vous pourrez même bâtir une nouvelle vie, votre « Home Sweet Home », comme Charles Ingalls à Walnut Grove (NDR : ce dernier aurait adoré Minecraft).

Petit conseil santé :

« L’abus de numérique est dangereux pour la santé, à consommer avec modération »

Crédit Image : TheInternetProject / CC BY 3.0

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s